La nature du Kirghizistan

 

L’une des raisons principales de visiter le Kirghizistan est la nature. La nature est très belle et intacte dans le pays. Environ 94% du Kirghizistan est couvert de montagnes, ce qui offre de nombreuses possibilités d’expédition, de randonnée et de camping. Le voyageur venu dans cette partie unique de l’Asie centrale découvrira une variété de paysages fascinantes, des vallées spacieuses aux glaciers de haute altitude.

Le territoire du Kirghizistan est dominé par Tien Shan, une grande chaîne de montagnes, qui se divise en parties nord et sud. En particulier, les régions densément peuplées du pays sont des vallées larges autour des montagnes, telles que la vallée de Chui au nord et la vallée de Fergana au sud. Les plus grandes villes du Kirghizistan, comme Bichkek et Och, sont situées dans ces régions qui s’occupent principalement de l’agriculture. De la ville il est très facile de se rendre aux bels endroits en pleine nature, les montagnes, les réserves naturelles, les lacs ou d’autres sites avec des paysages magnifiques.

Le Kirghizistan est également bien connu pour son lac Issyk Kol. Il s’agit du deuxième plus grand lac d’altitude du monde, qu’on appelle souvent la perle de l’Asie centrale. Il y a beaucoup de stations balnéaires et de plages sur la côte nord d’Issyk Kol, et la rive sud est connue pour sa nature sauvages et ses gorges. Karakol est la plus grande ville de la région d’Issyk Kol, et c’est un point excellent de départ pour la randonnée et le camping. Par exemple, à partir d’ici, vous pouvez commencer votre voyage vers les célèbres gorges Jeti Oguz, et vers certains glaciers et montagnes.

Tien Shan possède son écosystème unique : des gorges profondes avec des rivières rapides, des pics rocheux, de petites forêts et de larges pâturages de haute montagne. En été, ces pâturages sont parsemés de yourtes des semi-nomades qui amènent leurs troupeaux pour les nourrir d’herbes luxuriantes. Parmi les lacs de montagnes, certains sont saisonniers à cause de la descente des glaciers. L’un des lacs de montagne les plus connus est Son Kol situé à environ 3 000 mètres et il n’est accessible qu’en été. Le plus haut sommet du Tien Shan est le pic de la Victoire, situé à la frontière avec la Chine, à 7439 mètres d’altitude. À son proximité le pic de Khan Tengri se trouve à l’altitude de 7 000 mètres.

Il existe une grande variété d’animaux dans les hautes montagnes. On y trouve aussi des oiseaux tels que les aigles, les faucons et les vautours. Moins fréquemment, il est possible de rencontrer le mouton Marco Polo avec de grandes cornes incurvées et des léopards des neiges, qui se cachent dans les montagnes et qui n’aiment pas être tombés aux yeux de quelqu’un. Le Kirghizistan a récemment commencé à déployer des efforts plus importants pour sauver des écosystèmes et des animaux uniques. Les mesures de protection de l’environnement sont discutées aussi au Forum mondial sur le léopard des neiges, un symbole de Bichkek.

 

Dans la partie sud du pays, la plupart des gens vivent dans les basses terres de la vallée de Fergana. Les basses terres sont connues pour leur fertilité soutenant de grands groupes de population et d’agriculteurs. Och, la deuxième plus grande ville du Kirghizistan, se trouve dans la vallée de Fergana. Les champs sont remplis de tournesols en été, ce qui rend les villages plus attirants. La plus grande forêt naturelle de noyers du monde est située à Arslanbob, dans la province de Jalal-Abad.

La grande chaîne de montagnes le Pamir domine dans la partie sud du Kirghizistan, il s’étend à travers le Tadjikistan et la Chine. À côté de la frontière tadjik, le pic Lénine s’élève à une altitude de 7134 mètres.

Le pic Lénine est l’un des sommets de sept mille mètres les plus faciles à conquérir au monde, il est donc très populaire parmi les alpinistes.