Cuisine délicieuse et variée du Kirghizistan

Le Kirghizistan, au cœur de l’Asie centrale, est mondialement connu pour sa nature intacte, ses paysages montagneux majestueux et son hospitalité inégalée. Mais aussi la cuisine du Kirghizistan est l’une des raisons pour lesquelles vous devez visiter ce pays étonnant. Comme le pays lui-même le repas aussi est varié ici, donc chacun trouvera un plat à son goût. Malgré le fait que le Kirghizistan soit un pays de mangeurs de viande, les végétariens se voient également proposer un vaste choix de plats de fruits et de légumes.

L’Asie centrale était l’une des artères clés le long de la Grande Route de la Soie. La cuisine kirghize reflète donc l’histoire, les goûts et les influences culturelles des divers peuples qui ont parcouru cette route pendant des siècles. En voyageant au Kirghizistan, vous rencontrerez des plats adaptés d’autres cuisines : russe, dungan, ouïghour, turc, etc.

Car les pays d’Asie centrale se sont engagés dans l’élevage de bétail depuis l’Antiquité et que l’élevage était également une partie importante des nomades kirghizes, la viande était toujours la partie principale de la cuisine traditionnelle et moderne du pays. Aussi, la cuisine kirghize ne peut être imaginée sans pain et sans produits laitiers. Passons en revue les plats principaux de la cuisine nationale du Kirghizistan:

  • Il y a tellement de choses à essayer au Kirghizistan, mais nous recommandons de commencer par le « beshbarmak», car le Kirghizistan et le Beshbarmak sont inséparables. Le Beshbarmak est un véritable classique de la cuisine kirghize, sans lequel aucune célébration n’est complète. Il est composé de viande de cheval, d’agneau ou de bœuf, de nouilles et servi avec du bouillon (shorpo). Le plus souvent, il est servi pour des occasions spéciales telles que les mariages, les réceptions d’invités importants, les funérailles. Le nom du plat est formé de deux mots: « besh » – cinq et « barmak » – un doigt. Le plat a reçu ce nom en raison du fait que les nomades n’utilisaient pas de couverts et le mangeaient avec leurs mains. Pendant votre voyage, par exemple, passer la nuit dans une yourte, assurez-vous d’essayer le beshbarmak avec vos mains et sentez-vous comme un nomade.

  • Le lagman est un plat d’Asie centrale qui ne laissera personne indifférent. Les lagmans ouïghours et dungans sont répandus au Kirghizistan. Il convient de noter qu’il est considéré comme l’un des plats les plus populaires non seulement parmi la population locale, mais également parmi les touristes. Les principaux ingrédients du lagman sont la viande, les nouilles, les légumes et le bouillon. L’avantage du lagman est qu’il peut aussi être cuit sans viande en faisant un lagman végétarien.
  • Le pilaf est l’un des plats les plus délicieux de la cuisine orientale, qui est préparé « avec ou sans raison »: il est servi à la fois lors de grandes fêtes et comme déjeuner / dîner de tous les jours. Il existe de nombreuses variétés de pilaf, selon les régions. Le pilaf classique est composé de viande, de riz, de carottes et d’épices.

  • Manty est un autre plat populaire non seulement de la cuisine kirghize, mais aussi d’autres peuples d’Asie centrale. La version classique des mantas est cuite à la vapeur et se compose de pâte et de garniture de viande. Mais il existe de nombreuses variantes de ce plat, vous pouvez donc également prendre du jusai, de la citrouille, des pommes de terre comme garniture.

  • Les boorsoks sont des morceaux de pâte frits dans l’huile. Préparé les jours fériés en grande quantité et servi avec du thé ou en complément de n’importe quel plat.

Des plats tels que manti, kuurdak, samsa, ashlyanfu, oromo, kattama et autres sont également très répandus.

En faisant une visite culinaire au Kirghizistan, vous ne pouvez pas vous tromper. Grâce à la combinaison de différentes cuisines, un grand choix de spécialités de viande, ainsi qu’une variété de légumes et de fruits, le goût des plats kirghizes dépassera toutes vos attentes.