Saison touristique pour visiter les festivals au Kirghizistan

Les fêtes et les festivals au Kirghizistan expriment la vie nomade particulière, les riches traditions et coutumes du peuple kirghize. Grâce aux événements, nous avons réussi à conserver les dates importantes et leur valeur. Et ce sont eux qui attirent une grande attention non seulement des touristes du monde entier, mais aussi des résidents locaux.

Les festivals au Kirghizistan sont considérés comme le meilleur moyen de préserver et de pratiquer les traditions et coutumes nationales des Kirghizes.

Les festivals les plus populaires au Kirghizistan :

La fête de la chasse à l’aigle est un événement passionnant. Il était de coutume pour les chasseurs locaux d’attraper de petits oiseaux pour les faire grandir et les entraîner, les préparant ainsi à la chasse. On dit que ces oiseaux pouvaient nourrir les petites populations du village. Par conséquent, ils étaient considérés comme des assistants indispensables pendant la chasse. Ils étaient même considérés comme des membres de la famille, ce qui prouve leur loyauté et leur dévouement. Les personnes qui entraînent la chasse aux oiseaux au Kirghizistan les traitent avec respect. De nos jours, vous pouvez également rencontrer de tels entraîneurs, et ils font l’objet d’un respect particulier.

Fête du Feutre

L’un des événements populaires. Ce festival reflète la richesse et la nature du Kirghizistan, les événements culturels et historiques.

Feutre – laine de mouton, qui jouait un rôle important dans la vie quotidienne du peuple kirghize. Les secrets de fabrication se sont transmis de génération en génération. Et chaque génération a sa propre méthode de fabrication des produits en feutre. Il est à noter que pour la première fois, il a été utilisé pour couvrir la partie extérieure de la yourte. Il est également largement utilisé dans la fabrication de « shyrdak« , de tapis et d’autres souvenirs. Ils dessinent divers « oymo » – des motifs qui reflètent la flore et la faune, les paysages et les événements historiques du Kirghizistan

Fête équestre

Les chevaux jouent un rôle important dans la vie des Kirghizes, car ils menaient une vie nomade. Pour les nomades, les chevaux étaient leurs « ailes ». Comme les oiseaux de chasse, ils sont membres de la famille et méritent la confiance de leurs maîtres. Presque chaque homme sait monter à cheval, ce qui a développé un grand nombre de jeux de chevaux différents. De plus, ces jeux offrent aux cavaliers la possibilité de montrer leur force, leurs compétences de conduite, leur agilité et  rapidité de réaction.

Les jeux de chevaux qui se sont transmis de génération en génération sont toujours exposés à ce jour. Ce sont:

Kok boru est le jeu sportif et équestre le plus populaire des Kirghizes. L’essence du jeu – les cavaliers doivent se battre pour la carcasse d’une chèvre, puis, après en avoir pris possession, ils doivent la jeter dans le « chaudron » – les portes des rivaux.

 

Kyz kuumai – le cavalier doit rattraper la fille sur le cheval, son but est de l’embrasser. Mais la fille, résistant, doit le battre au fouet et ne pas lui donner l’occasion de réaliser son but.

Tyiyn Enmei – le but du cavalier est de ramasser des pièces situées au sol, et surtout, au galop.

Er enish – le jeu se joue entre deux cavaliers, qui doivent tour à tour se renverser au sol. Celui qui tombe le premier est hors du jeu.

Fête folklorique

Les amateurs de folklore ont la possibilité de se familiariser avec le folklore kirghize, les instruments folkloriques et l’épopée kirghize. Le chant et les mélodies sont agréables à l’oreille. Qui apportent de la joie. Le folklore kirghize est représenté non seulement par la poésie et le genre lyrique, mais aussi par les coutumes moralisatrices, les contes de fées, les proverbes et les dictons, les mythes et les légendes. La créativité des akyns occupe une place particulière dans le folklore kirghize. Akyn est un chanteur folk qui a un don poétique et compositeur, improvise sur un instrument de musique – komuz.

Fête de la Cuisine Nationale

La cuisine kirghize se distingue par ses plats nationaux spéciaux. Il existe de nombreux types de viande dans la cuisine kirghize : agneau, bœuf, viande de cheval, viande de yack, etc.

Les spécialités les plus raffinées de la cuisine kirghize sont les différentes versions des saucisses à la viande de cheval. Le type le plus célèbre – « chuchuk », se distingue par son goût et son fumage. Et bien sûr, le « besh barmak » à base de viande de cheval est très répandu. De plus, les Kirghizes ont leurs propres boissons au lait aigre, comme le « koumiss », « l’airan », etc.

Ce qui précède montre à quel point le Kirghizistan est riche avec ses fêtes et festivals, ses jeux nationaux, son folklore et sa cuisine traditionnelle.

Vous pourrez être témoin de ces événements lors de votre voyage au Kirghizistan.

Grâce au tourisme au Kirghizistan, les randonnées pédestres et équestres se développent bien, vous donnant la possibilité de tout voir de vos propres yeux.

Vous pourrez être témoin de ces événements lors de votre voyage au Kirghizistan. Le meilleur moment pour venir est de la fin du mois de mai à septembre.